5 Astuces Zéro Déchet faciles à appliquer

5 Astuces Zéro Déchet faciles à appliquer

La démarche zéro déchet est en plein essor. De plus en plus de consommateurs tendent à évoluer vers une consommation plus responsable et plus éthique. Le terme zéro déchet peut vous paraître quelque peu extrême : après tout, il est difficile, voire impossible de ne pas produire de déchets. En réalité, la démarche zéro déchets est plutôt une prise de conscience, un état d’esprit. L’objectif ? Produire le moins de déchets possible ! Dans cet article, nous vous donnons 5 astuces zéro déchet faciles à appliquer au quotidien. C’est parti ! 

Le zéro déchet, c’est quoi ? 

La démarche zéro déchet est une démarche visant à réduire sa consommation de déchets. Il ne s’agit pas simplement de mieux intégrer le recyclage à nos modes de vie : pour démarrer le zéro déchet, vous devez revoir tout votre mode de consommation, afin de produire moins de déchets. 

Cette démarche comporte de nombreux avantages : elle est écologique, bénéfique pour la santé, mais aussi économique ! 

Astuces zéro déchet : les principes à connaître

Reprendre sa consommation en main ne se fait pas en un claquement de doigts. Vous souhaitez changer, mais ne savez pas par où commencer ? Vous devez tenir compte des 5 grands principes du zéro déchet. 

 

  • Refuser : refuser tout ce dont nous n’avons pas besoin. Cela inclut notamment les produits à usage uniques (publicités dans la boîte aux lettres, pailles à usage unique, pochettes proposées pour vos articles en magasin, couverts jetables…). Quand on vous propose un produit qui n’est pas utile, dites poliment “non merci !”.
  • Réduire : on s’encombre bien souvent de choses dont à n’a pas réellement besoin. Il est temps de désencombrer votre quotidien. Vendez ou donnez vos vieux vêtements, utilisez-les pour fabriquer des éponges tawashi, des lavettes, customisez les pour leur donner une seconde vie… Luttez également contre les achats impulsifs pour limiter votre consommation. Avant d’acheter, demandez-vous si le produit convoité va vraiment vous être utile.
  • Réutiliser : il existe des produits que nous ne pouvons ni refuser ni réduire. Dans ce cas, pensez à prêter, échanger, ou encore à réparer ! Achetez d’occasion, empruntez une perceuse qui ne vous servira qu’une à deux fois dans l’année, réparez votre aspirateur au lieu d’en acheter un neuf…
  • Recycler : informez-vous sur les consignes de tri de votre commune. Jetez vos déchets dans la bonne poubelle, débarrassez-vous des ampoules, médicaments et piles dans des contenants spécifiques…

Zéro déchet : les chiffres qui font peur

En lisant les chiffres suivants, votre petit coeur d’éco-consommateur risque d’être ébranlé. Faisons les points sur la production de déchets en France 

  • On considère que 590 kg de déchets sont produits par an et par personne (poubelles et déchetteries confondues) ;
  • ces 590 kg de déchets contiennent 80 kg d’emballages, 20 kg d’aliments, dont 7 kg encore emballés et non consommés et 16 à 20 kg de déchets électroniques.

 Que deviennent ces déchets ?  

  • 30 % seront incinérés pour la production de chauffage urbain ;
  • 36 % seront déposés en décharge, dans la nature ou les océans ;
  • 20 % seront recyclés ;
  • 14 % seulement seront gérés biologiquement (méthanisation des déchets organiques, compostage…).

5 Astuces zéro déchet à appliquer au quotidien

Le décor est planté : vous comprenez maintenant l’importance d’évoluer vers une consommation zéro déchet. Vous êtes prêt à changer de mode de consommation . Voici 5 astuces zéro déchet faciles à appliquer au quotidien. 

Réduisez votre quantité d’emballages

Cette astuce est étroitement liée au deuxième principe du zéro déchet : réduire ! Quand vous faites vos courses, réduisez la quantité d’emballages. Vous achetez souvent des pots de confiture, ou de la nourriture stockée sous bocaux en verre ? Lavez ces contenants et conservez-les précieusement. Ils vous permettront d’acheter certains produits en vrac (pâtes, riz, fruits secs, céréales). 

Adios, les dizaines d’emballages alimentaires, les sachets lustucru en plastiques à jeter chaque mois. Vous pouvez également acheter des bocaux en verre : qu’ils soient issus du commerce ou de récup, ils conservent parfaitement les aliments, et, en outre, ont un petit côté décoratif assez sympa.

Faites vos courses avec un sac réutilisable

Les sacs plastiques que vous achetez en courses sont maintenant recyclables. Cependant, leur production pollue de manière importante. Vous remarquerez également qu’ils sont fréquemment abandonnés dans la nature, où ils mettront des centaines d’années à se dégrader. Parfois (souvent) jetés dans la mer, ils étranglent ou étouffent aussi bien les poissons que les mammifères marins. Vous l’avez compris, le tableau n’est pas vraiment joli-joli.

Pour remédier à cela, utilisez un sac en tissu, également appelé tote bag, pour faire vos courses. Refusez les emballages superflus quand vous faites vos courses ou votre shopping et stockez tous vos produits dans un sac en tissu ou dans un cabas. C’est un beau geste pour la planète, et cela vous permettra de ne pas encombrer votre maison ou votre appartement avec des dizaines de sacs plastiques qui ne vous serviront absolument à rien.

Fabriquez de produits ménagers naturels

Les produits ménagers achetés dans le commerce sont généralement assez efficaces. Pourtant, ils ont plusieurs gros inconvénients :

  • Ils contiennent des composants néfastes pour l’environnement et pour le consommateur.
  • Ils sont généralement emballés à outrance et avec des matériaux peu respectueux de l’environnement.
  • Certains sont testés sur les animaux.
  • Ils n’ont rien de naturel.
  • Ils sont chers (bonjour, la lessive à 12 euros !)

Vous vous sentez prêt à changer et à opter pour une solution alternative pleine de vertus ? Surfez sur la tendance Do It Yourself – DIY pour les intimes – et fabriquez vos produits ménagers maison ! Cela vous permettra de faire des économies, de réduire drastiquement la quantité d’emballages plastiques achetés et surtout, de nettoyer votre logement avec des produits sains et naturels. 

Si vous ne vous sentez pas prêt à revêtir votre plus beau tablier et à vous lancer dans la préparation de recettes, sachez que vous pouvez déjà nettoyer pas mal de choses avec des produits comme le vinaigre blanc, le citron, le bicarbonate de soude, le savon de Marseille ou encore le savon noir. 

Bannissez les bouteilles en plastique

Les bouteilles en plastique jetables sont une véritable plaie pour l’environnement, et génèrent une quantité de déchets importante. On en jette une quantité folle hebdomadairement, voire quotidiennement ! Nous le savons, l’eau du robinet n’a pas vraiment bon goût. Plusieurs alternatives aux bouteilles en plastique s’offrent à vous :

  • Acheter une carafe filtrante ;
  • boire l’eau du robinet telle quelle (…mmm…) ;
  • équiper votre robinet d’un filtre anti-calcaire.

Réduisez les déchets dans la salle de bain

Mesdames, cette étape vous concerne particulièrement. Nous les femmes, avons des besoins particuliers, oui oui, messieurs ! Nous aimons prendre soin de nous, et avons tendance à croire que nous avons besoin de 10 000 produits pour rester belle, fraîches et pétillantes. 

Pourtant, ce n’est pas le cas. Nous vous conseillons de commencer par faire du tri : conservez seulement les produits dont vous avez réellement besoin. Ensuite, éviter d’acheter 50 crèmes pour le visage, 12 mascaras, 36 rouges à lèvres et 24 huiles pour les corps. Avez-vous réellement besoin de tout cela ? Je suis sûre que non. En faisant le tri, je me suis rendu compte que j’utilisais vraiment très peu des produits que je possédais. J’ai donc décidé de mettre les olas et de limiter mes achats à ce qui me sert vraiment.

Deuxième étape : passer aux produits réutilisables. Cotons et lingettes sont des produits utilisés au quotidien. Prêtez attention à la quantité que vous jetez chaque semaine. C’est énorme, non ? Passez donc aux lingettes et aux disques démaquillants lavables : la planète vous dira merci ! Bon, non, pas vraiment vu qu’elle ne parle pas, mais elle vous en sera reconnaissante, je vous assure ! 

Derniers petits gestes zéro déchet : vous pouvez réduire la quantité de contenants dans la salle de bain en passant au dentifrice ou au shampoing solide. Nous vous conseillons également de fabriquer vos produits d’hygiène maison : dernièrement, nous avons réalisé nos gels douche : ils sentent super bon, ne contiennent pas de produits chimiques et nous permettent de ne plus acheter de gels lavants en supermarché, donc de réduire notre consommation de plastique. Quasiment tous les produits d’hygiène peuvent être faits maison : nous partagerons prochainement toutes nos recettes préférées avec vous ! 

Astuces zéro déchet : optimiser sa gestion des déchets

Vous l’avez compris, il existe 1001 manières de mieux gérer sa consommation de déchet. L’objectif zéro déchet est difficilement atteignable, nous vous le concédons. Commencez par de petits gestes et appliquez-les de manière durable. Nous vous parlerons régulièrement de gestes zéro déchet, vous permettant de tendre vers une consommation plus responsable et plus écologique. En attendant, consommez logique : zéro gaspillage, bonne gestion des déchets ménagers, tri, recyclage, réutilisation de certains produits, sélection de produits écologiques sont autant de petits gestes que d’actions bénéfiques pour l’environnement et votre santé. Par où allez-vous commencer ? 

Les questions de Nousagi : 

Quelles sont tes astuces zéro déchet préférées ? As-tu des difficultés à remplacer/bannir certains produits de ton quotidien ? 

Adopter une consommation responsable : les bons réflexes pour débuter

Adopter une consommation responsable : les bons réflexes pour débuter

Ce n’est pas un secret : notre mode de vie à un impact environnemental considérable. Vous souhaitez adopter une consommation responsable, bref, changer de mode de consommation pour évoluer vers un mode de vie plus éthique ? Nous vous apprenons comment débuter en douceur. Voici quelques gestes écolos faciles à appliquer, sans bouleverser votre quotidien du tout au tout.

Eh oui : pour s’inscrire dans une démarche de changement de mode de consommation durable ; il faut avancer pas à pas. C’est un peu comme faire du vélo : nous supposons (à juste titre, je l’espère) que vos parents ne vous ont pas déposé sur un une bicyclette sans ‘ les petites roues ’ dès vos premiers mois. Nous allons fonctionner de la même manière : en douceur, en commençant par les bases. C’est parti !  

La consommation responsable, qu’est-ce que c’est ? 

Depuis plusieurs années, une prise de conscience collective pousse les mentalités à évoluer et amène les gens à aller vers une consommation plus responsable

Responsable, c’est-à-dire plus respectueuse de notre santé, de notre planète, mais aussi de notre système économique. Pour faire court, dans l’idée, il s’agit de consommer mieux, plus local, plus écolo et de façon positive. 

Tout le monde y gagne : votre corps, la faune, la flore, votre porte-monnaie et même les petits producteurs locaux qui se démènent pour vous offrir des produits de qualité… Sans oublier votre petit coeur : ne se sent-on pas plus léger quand on a conscience d’oeuvrer pour le développement durable au quotidien ? 

Il existe 1001 gestes pour consommer de manière responsable au quotidien. D’ailleurs, nous vous en parlons dans notre e-book gratuit ! N’hésitez pas à vous inscrire sur notre liste email pour le recevoir et profiter de conseils pour vivre mieux au quotidien. 

Revenons à nos moutons : nous vous donnons tout de suite quelques conseils pour aller vers un mode de vie plus éthique.

Acheter plus écologique

Quand nous faisons nos courses, nous avons souvent tendance à choisir un produit en fonction de son apparence et de son prix. Que ceux qui regardent systématiquement la composition de chaque produit acheté lèvent la main. Tiens, vous n’êtes pas nombreux. Et nous vous comprenons ! Il y a encore quelques années, je ne prêtais pas vraiment attention à ce détail, qui pourtant, peut tout changer. 

Commencez par des gestes simples

  • Choisissez des produits non testés sur les animaux ;
  • Achetez des contenants en plastique recyclable ;
  • Évitez d’acheter de l’eau en bouteille ;
  • Privilégiez les produits rechargeables ou réutilisables ;
  • Achetez de préférence des produits locaux (privilégier les circuits courts) ;
  • Consommez des fruits et légumes de saison…

Le tout est de changer de mode de consommation peu à peu. Cela peut vous sembler une goutte d’eau dans l’océan, mais mis bout à bout, pratiqués quotidiennement et collectivement, ces petits efforts peuvent diminuer considérablement notre impact néfaste sur l’environnement. 

Acheter en faveur de l’écologie passe également par la façon dont vous allez faire vos courses. Acheter des produits écologiques après avoir parcouru 30 kilomètres en voiture ne rime pas à grand-chose. Achetez donc au plus près, limitez vos déplacements en véhicule motorisé, faites vos courses à pied ou à vélo quand c’est possible. 

Surfer sur la tendance DIY et fabriquer ses propres produits

J’essaie maintenant de prêter attention à la composition de mes produits d’hygiène, cosmétiques et ménagers… Je vous l’accorde, ce n’est pas facile : nous vivons dans une société de consommation. La tentation est partout : make up à l’emballage girly et attractif, produits ménagers aux douces effluves et aux couleurs charmeuses… Mais l’envers du décor n’est pas toujours reluisant : je me suis aperçue avec effroi que même mon gel douche préféré, mon mascara et ma plus jolie palette de maquillage étaient testés sur les animaux, et qui plus est, bourrés de produits pas vraiment top pour la santé.

Vous vous dites sans doute : mais comment se passer de ses produits ? Après tout, je dois être présentable pour me rendre au boulot, laver mon linge, me laver les cheveux, faire mes vitres et nettoyer mon sol ! 

Pas de panique, plusieurs solutions s’offrent à vous. Pour commencer, il n’est pas obligatoire de bannir tous les produits vendus en magasin de votre vie. Faites attention à la composition de vos produits, vérifiez que leur emballage soit recyclable et qu’il ne soit Cruelty Free (non testé sur les animaux). Il existe de nombreux produits sympas respectueux de l’environnement, du moins, en comparaison avec d’autres, vraiment ni éthiques ni écologiques. 

Ensuite, je vous invite à fabriquer vous-même certains produits d’entretien et d’hygiène : vous pourrez récupérer vos anciens emballages (produit vaisselle, bidon de lessive, etc…) Et les réutiliser à volonté. 

Fabriquer ses propres produits d’hygiène est bénéfique à plus d’un titre : vous adoptez une consommation plus responsable en tournant le dos à des produits :

  • Souvent testés sur les animaux et peu éthiques 
  • À base d’huile de palme 
  • Ou de graisses animales
  • Contenus dans des flacons et bidons à usage unique
  • Parfois nocifs pour les océans ( comme de nombreux gommages)

Deuxième avantage, vous connaissez la composition exacte des produits que vous utilisez. Pas de superflu : vous utiliserez simplement les composants dont vous avez réellement besoin.

 Enfin, vous faites du bien à votre porte-monnaie : les produits fabriqués maison et les cosmétiques hand-made ne coûtent finalement pas si chers que ça en comparaison des produits vendus en magasin.  Personnellement, je vois aussi un dernier avantage aux produits faits maison : la satisfaction. Ça peut paraître ridicule vu comme ça, mais je suis super fière de moi quand je finis par obtenir un super produit, à la force de mes petites mains et à la sueur de mon front ! 

Aller vers le zéro déchet pour une consommation responsable

Chaque foyer produit des quantités de déchets alarmantes. Notre quantité de déchets a doublé en 40 ans. Pas besoin de vous faire un dessin : vous imaginez facilement à quoi notre belle planète ressemblera dans quelques années si nous continuons sur cette lancée. Les enjeux environnementaux sont considérables ; il est donc nécessaire de réduire cette sur production de déchets, nocive et souvent injustifiée. 

On ne passe pas au zéro déchet en un jour, c’est certain. Pour vous aider à débuter en douceur, je vous donne quelques astuces toutes bêtes que j’applique du mieux que je peux : 

  • Utiliser un sac cabas pour faire ses courses : en plus d’être écolo, le tote bag est devenu très tendance ces dernières années. Personnalisable, il s’accorde facilement avec les goûts et la personnalité de chacun. Qui a dit qu’être écolo signifiait de sacrifier son style ? 
  • Utiliser une carafe filtrante ou boire l’eau du robinet
  • Utiliser une gourde réutilisable pour le sport
  • Utiliser des disques de cotons et lingettes lavables
  • Acheter son riz, ses pâtes et ses céréales en vrac et les stocker dans des bocaux de verre
  • Utiliser une brosse à dents en bambou : elle dure aussi longtemps qu’une brosse à dents en plastique et se dégrade en 6 mois environ 
  • Utiliser des piles rechargeables : les piles sont terriblement toxiques pour la planète, alors, autant éviter de les jeter tous les 2 mois
  • Utiliser des serviettes de table et des mouchoirs en tissu
  • Lutter contre le gaspillage et acheter des produits dont on a vraiment besoin
  • Opter pour des produits durables 
  • Éviter la surconsommation

La consommation responsable : changer sa routine

Les vieilles habitudes ont la dent dure ! Habitués à consommer tel ou tel produit, à jeter ses déchets en vrac, à acheter sans prêter attention à la composition des produits, nous avons tendance à nous enfermer dans une routine néfaste pour l’environnement. Heureusement, il n’est jamais trop tard pour changer et devenir un consommateur responsable. Vous êtes sans doute ici parce que vous avez eu une prise de conscience et que vous êtes décidé à changer. Félicitations ! C’est déjà un grand pas ! 

Il ne vous reste plus qu’à passer de la théorie à la pratique. Rendez-vous au prochain article : cette fois, nous ne nous contenterons pas d’aborder des généralités avec vous, puisque nous vous expliquerons le zéro déchet plus en profondeur. À très vite ! 

Les questions de Nousagi : 

Pourquoi avez-vous décidé d’adopter une consommation responsable ? Quels ont été vos premiers gestes pour débuter ?