Adopter une consommation responsable : les bons réflexes pour débuter

Adopter une consommation responsable : les bons réflexes pour débuter

Ce n’est pas un secret : notre mode de vie à un impact environnemental considérable. Vous souhaitez adopter une consommation responsable, bref, changer de mode de consommation pour évoluer vers un mode de vie plus éthique ? Nous vous apprenons comment débuter en douceur. Voici quelques gestes écolos faciles à appliquer, sans bouleverser votre quotidien du tout au tout.

Eh oui : pour s’inscrire dans une démarche de changement de mode de consommation durable ; il faut avancer pas à pas. C’est un peu comme faire du vélo : nous supposons (à juste titre, je l’espère) que vos parents ne vous ont pas déposé sur un une bicyclette sans ‘ les petites roues ’ dès vos premiers mois. Nous allons fonctionner de la même manière : en douceur, en commençant par les bases. C’est parti !  

La consommation responsable, qu’est-ce que c’est ? 

Depuis plusieurs années, une prise de conscience collective pousse les mentalités à évoluer et amène les gens à aller vers une consommation plus responsable

Responsable, c’est-à-dire plus respectueuse de notre santé, de notre planète, mais aussi de notre système économique. Pour faire court, dans l’idée, il s’agit de consommer mieux, plus local, plus écolo et de façon positive. 

Tout le monde y gagne : votre corps, la faune, la flore, votre porte-monnaie et même les petits producteurs locaux qui se démènent pour vous offrir des produits de qualité… Sans oublier votre petit coeur : ne se sent-on pas plus léger quand on a conscience d’oeuvrer pour le développement durable au quotidien ? 

Il existe 1001 gestes pour consommer de manière responsable au quotidien. D’ailleurs, nous vous en parlons dans notre e-book gratuit ! N’hésitez pas à vous inscrire sur notre liste email pour le recevoir et profiter de conseils pour vivre mieux au quotidien. 

Revenons à nos moutons : nous vous donnons tout de suite quelques conseils pour aller vers un mode de vie plus éthique.

Acheter plus écologique

Quand nous faisons nos courses, nous avons souvent tendance à choisir un produit en fonction de son apparence et de son prix. Que ceux qui regardent systématiquement la composition de chaque produit acheté lèvent la main. Tiens, vous n’êtes pas nombreux. Et nous vous comprenons ! Il y a encore quelques années, je ne prêtais pas vraiment attention à ce détail, qui pourtant, peut tout changer. 

Commencez par des gestes simples

  • Choisissez des produits non testés sur les animaux ;
  • Achetez des contenants en plastique recyclable ;
  • Évitez d’acheter de l’eau en bouteille ;
  • Privilégiez les produits rechargeables ou réutilisables ;
  • Achetez de préférence des produits locaux (privilégier les circuits courts) ;
  • Consommez des fruits et légumes de saison…

Le tout est de changer de mode de consommation peu à peu. Cela peut vous sembler une goutte d’eau dans l’océan, mais mis bout à bout, pratiqués quotidiennement et collectivement, ces petits efforts peuvent diminuer considérablement notre impact néfaste sur l’environnement. 

Acheter en faveur de l’écologie passe également par la façon dont vous allez faire vos courses. Acheter des produits écologiques après avoir parcouru 30 kilomètres en voiture ne rime pas à grand-chose. Achetez donc au plus près, limitez vos déplacements en véhicule motorisé, faites vos courses à pied ou à vélo quand c’est possible. 

Surfer sur la tendance DIY et fabriquer ses propres produits

J’essaie maintenant de prêter attention à la composition de mes produits d’hygiène, cosmétiques et ménagers… Je vous l’accorde, ce n’est pas facile : nous vivons dans une société de consommation. La tentation est partout : make up à l’emballage girly et attractif, produits ménagers aux douces effluves et aux couleurs charmeuses… Mais l’envers du décor n’est pas toujours reluisant : je me suis aperçue avec effroi que même mon gel douche préféré, mon mascara et ma plus jolie palette de maquillage étaient testés sur les animaux, et qui plus est, bourrés de produits pas vraiment top pour la santé.

Vous vous dites sans doute : mais comment se passer de ses produits ? Après tout, je dois être présentable pour me rendre au boulot, laver mon linge, me laver les cheveux, faire mes vitres et nettoyer mon sol ! 

Pas de panique, plusieurs solutions s’offrent à vous. Pour commencer, il n’est pas obligatoire de bannir tous les produits vendus en magasin de votre vie. Faites attention à la composition de vos produits, vérifiez que leur emballage soit recyclable et qu’il ne soit Cruelty Free (non testé sur les animaux). Il existe de nombreux produits sympas respectueux de l’environnement, du moins, en comparaison avec d’autres, vraiment ni éthiques ni écologiques. 

Ensuite, je vous invite à fabriquer vous-même certains produits d’entretien et d’hygiène : vous pourrez récupérer vos anciens emballages (produit vaisselle, bidon de lessive, etc…) Et les réutiliser à volonté. 

Fabriquer ses propres produits d’hygiène est bénéfique à plus d’un titre : vous adoptez une consommation plus responsable en tournant le dos à des produits :

  • Souvent testés sur les animaux et peu éthiques 
  • À base d’huile de palme 
  • Ou de graisses animales
  • Contenus dans des flacons et bidons à usage unique
  • Parfois nocifs pour les océans ( comme de nombreux gommages)

Deuxième avantage, vous connaissez la composition exacte des produits que vous utilisez. Pas de superflu : vous utiliserez simplement les composants dont vous avez réellement besoin.

 Enfin, vous faites du bien à votre porte-monnaie : les produits fabriqués maison et les cosmétiques hand-made ne coûtent finalement pas si chers que ça en comparaison des produits vendus en magasin.  Personnellement, je vois aussi un dernier avantage aux produits faits maison : la satisfaction. Ça peut paraître ridicule vu comme ça, mais je suis super fière de moi quand je finis par obtenir un super produit, à la force de mes petites mains et à la sueur de mon front ! 

Aller vers le zéro déchet pour une consommation responsable

Chaque foyer produit des quantités de déchets alarmantes. Notre quantité de déchets a doublé en 40 ans. Pas besoin de vous faire un dessin : vous imaginez facilement à quoi notre belle planète ressemblera dans quelques années si nous continuons sur cette lancée. Les enjeux environnementaux sont considérables ; il est donc nécessaire de réduire cette sur production de déchets, nocive et souvent injustifiée. 

On ne passe pas au zéro déchet en un jour, c’est certain. Pour vous aider à débuter en douceur, je vous donne quelques astuces toutes bêtes que j’applique du mieux que je peux : 

  • Utiliser un sac cabas pour faire ses courses : en plus d’être écolo, le tote bag est devenu très tendance ces dernières années. Personnalisable, il s’accorde facilement avec les goûts et la personnalité de chacun. Qui a dit qu’être écolo signifiait de sacrifier son style ? 
  • Utiliser une carafe filtrante ou boire l’eau du robinet
  • Utiliser une gourde réutilisable pour le sport
  • Utiliser des disques de cotons et lingettes lavables
  • Acheter son riz, ses pâtes et ses céréales en vrac et les stocker dans des bocaux de verre
  • Utiliser une brosse à dents en bambou : elle dure aussi longtemps qu’une brosse à dents en plastique et se dégrade en 6 mois environ 
  • Utiliser des piles rechargeables : les piles sont terriblement toxiques pour la planète, alors, autant éviter de les jeter tous les 2 mois
  • Utiliser des serviettes de table et des mouchoirs en tissu
  • Lutter contre le gaspillage et acheter des produits dont on a vraiment besoin
  • Opter pour des produits durables 
  • Éviter la surconsommation

La consommation responsable : changer sa routine

Les vieilles habitudes ont la dent dure ! Habitués à consommer tel ou tel produit, à jeter ses déchets en vrac, à acheter sans prêter attention à la composition des produits, nous avons tendance à nous enfermer dans une routine néfaste pour l’environnement. Heureusement, il n’est jamais trop tard pour changer et devenir un consommateur responsable. Vous êtes sans doute ici parce que vous avez eu une prise de conscience et que vous êtes décidé à changer. Félicitations ! C’est déjà un grand pas ! 

Il ne vous reste plus qu’à passer de la théorie à la pratique. Rendez-vous au prochain article : cette fois, nous ne nous contenterons pas d’aborder des généralités avec vous, puisque nous vous expliquerons le zéro déchet plus en profondeur. À très vite ! 

Les questions de Nousagi : 

Pourquoi avez-vous décidé d’adopter une consommation responsable ? Quels ont été vos premiers gestes pour débuter ?